digiKairos fait partie des prestataires référencés sur cybermalveillance.gouv.fr

 

Copyright © 2020 Digikairos | Mentions légales

Les enceintes connectées : réfléchissez-y avant de les glisser sous le sapin !

12/19/2017

Les enceintes connectées : réfléchissez-y avant de les glisser sous le sapin !

Publicités à la télé, elles fleurissent dans les magazines à l'approche des fêtes : les enceintes connectées font parler d'elles, un assistant vocal qui obéit au son de votre voix. Quid du respect de nos données personnelles ?

Publicités à la télé, elles fleurissent dans les magazines à l'approche des fêtes : les enceintes connectées font parler d'elles, un assistant vocal qui obéit au son de votre voix. Quid du respect de nos données personnelles ?

Les assistants vocaux étaient d'abord présents dans nos poches via nos smartphones pour aujourd'hui entrer dans nos maisons. Pour rappel, ceux-ci se déclenchent lorsque son propriétaire utilise une phrase type préconçue (exemple : "Ok Google"). Il peut alors poser sa question ou donner ses ordres à l'assistant qui va de suite effectuer l'opération demandée. Avec ces objets intelligents, plus besoin de chercher, il suffit de demander.

La CNIL nous met tout de même en garde et réalise actuellement des tests : les dispositifs de sauvegarde et d'enregistrement restent aujourd'hui un peu flous. Quelles sont les données collectées ? L'appareil enregistre-t-il toutes nos conversations pour pouvoir les réutiliser plus tard ? Qui y a accès ? Ces objets n'ayant pas d'écran, comment supprimer simplement ces données ?

Pour ma part, je pense qu'il y a une prise de conscience, saine, du côté un peu pervers de ces objets. Mais je ne vois pas très bien la différences entre ces enceintes, une TV connectée qu'il est possible de commander à la voix, les assistants que l'on retrouve sur les smartphones, et même sur les ordinateurs ...

L'enceinte, comme l'assistant, certains jouets, ou la TV équipée de micro est en mesure de vous écouter et d'envoyer dans le cloud les conversations enregistrées. En plus de cela, l'assistant présent sur le PC analyse vos documents, et plus globalement tout ce que vous faite sur votre poste de travail.

Il y a une approche globale des grands acteurs afin de cibler de plus en plus précisément l'intimité des consommateurs. Au mois de mai prochain, dans le cadre de la mise en place du RGPD et d'ePrivacy en Europe, la collecte et l'exploitation de nos données personnelles se verront davantage renforcées grâce à une politique à ce sujet qu'ils promettent transparente, nous l'espérons.

Sécurité associée aux développements de logiciels du marché